Accès direct au contenu

avancée

Graduate School

Accès rapides

Présentation Graduate school

Accueil Graduate School > Présentation Graduate school

Thanh-Tâm Lê

Directeur de la Graduate School

La Graduate School de l'École Polytechnique vise à immerger les étudiants «gradués» des trois cycles de formation dans une culture du défi scientifique et de l'expertise à haute valeur ajoutée.

Thanh-Tâm LêLe schéma de Bologne (LMD) est désormais implémenté dans toute l'Europe.
Contrairement aux grandes écoles françaises, les universités européennes délivrent des bachelors en 3 ans suivis de masters en 2 ans (M1, M2). Cette situation limite de fait le nombre d'étudiants de ces établissements attirés par la formation d'ingénieur polytechnicien, dont deux années se situent au niveau L et les deux autres au niveau M. Par ailleurs, alors que le M2 garde souvent en France son ancien rôle de propédeutique à la thèse, quand les doctorants se recrutaient librement en fin de DEA, l'École Polytechnique souhaite se rapprocher des grandes universités internationales qui attirent et fixent les meilleurs étudiants dès le M1.

La Graduate School de l'École Polytechnique vise à immerger les étudiants « gradués » des trois cycles de formation dans une culture du défi scientifique et de l'expertise à haute valeur ajoutée.
En formant ensemble ses élèves ingénieurs en phase d'approfondissement et ses étudiants de master, en leur ouvrant des perspectives de thèse dans ses laboratoires, l'École peut attirer un plus large spectre d'étudiants à fort potentiel. Présents en nombre suffisant, ceux-ci la conduiront à enrichir et diversifier ses approches pédagogiques. Une thèse dans notre centre de recherche doit constituer le débouché de référence pour les meilleurs étudiants recrutés en M1, même si le master doit aussi ouvrir directement sur des postes de responsabilité. Inversement, un nombre croissant de doctorants devrait préalablement se former au sein de nos masters.

Un élément-clé est de garantir la sélectivité aux niveaux M1 et doctorat.
Renforcer les effectifs et la continuité master-doctorat suppose d'accroître le vivier d'excellents candidats en fin de bachelor et de développer des dispositifs compétitifs d'accueil, de suivi, de bourses d'excellence, d'intégration dans la communauté, de transition vers la thèse. Notre offre d'enseignement doit se compléter tout en dégageant plus nettement des thématiques phares. En 2008, l'École a engagé une réflexion de fond sur ses champs de compétence, disciplinaires et interdisciplinaires, articulant ses masters, les filières de sa formation doctorale et les domaines d'expertise de son centre de recherche. Quelques nouveaux M2 devraient ouvrir en 2009 ou 2010. De nouvelles équipes s'associent à l'École doctorale (EDX). Cette politique affine le positionnement de l'École tout en s'inscrivant dans le contexte de ParisTech et du plateau de Saclay.